STANDARD DU CHAT SIBERIEN (index SIB)

Race aborigène, d'origine de la Sibérie et de l'Est Oriental, connue en Russie depuis plus de 200 ans. Le premier standard élaboré par Olga MIRONOVA en 1989.

 

CARACTERISTIQUES GENERALES : chat très puissant, massif, avec musculature et charpente osseuse bien développées, Dimorphisme sexuel important, Poids pour un mâle - pas moins de 4,5 kg ; pour une femelle - pas moins de 3kg adulte.

 

Poils mi-logs, compacts, avec du sous-poil bien présent.

 

TETE : relativement grande, en forme d'un large trapèze assez court, le front assez aplati, jonction régulière entre le front pas très haut et la base (assez large!) du nez dont la hauteur est moyenne, sans stop.

Une zone régulière et harmonieuse entre le menton, les pommettes et la zone vibrisse.

 

MENTON : large, puissant, en arrondi, non-pointu.

 

COU : fort et court.

 

OREILLES : de taille moyenne, larges à la base, bien écartées; la distance entre les deux est supérieure à la largeur de la base d'une seule oreille, légèrement inclinées en avant, les points bien arrondis, la présence de tips est souhaitable.

 

YEUX : de taille moyenne, de forme d'un large ovale, bien écartés, en oblique. Couleurs : vert et/ou or (toutes les nuances), bleus pour les colourpoints et pour les robes blanches des traditionnelles. Vairons pour les robes avec du blanc dominant.

 

CORPS : massif, costaud, musclé, avec la cage thoracique bien large sur les membres assez courts, puissants, les pattes arrondies. Présence de touffes de poils aux coussinets.

 

QUEUE : longueur moyenne, très large à la racine, rétrécie progressivement vers la pointe, bien fournie, en panache.

 

FOURRURE : mi-longue, (poils supérieurs assez rêches), brillante, imperméable. Sur les côtés le poil est plus doux, non collant sur le corps et très compact. Le sous-poils est bien développé et plus court que le poil supérieur ou poil de garde. Son aspect dépend de la saison. Crinière épaisse et décorative, bonne collerette bien présente style "jabot". Culotte bien épaisse. Fourrure de la queue largement développée. Agouti et tabby ont une fourrure spécifique pour ces variantes.

 

COULEURS : toutes les couleurs sont acceptées sauf chocolat, lilas, burmese, abyssin (plus leur variantes "point"). Les colours-point avec ou sans blanc ont été appelés NEVA MASQUERADE. L'expertise de cette variante se passe à part des variantes traditionnelles.

 

CONDITIONS : chat en bonne santé apparente, puissant et bien toiletté.

 

DEFAUX : Corps trop court ou trop long.Type trop raffiné. Faible ossature. Pattes trop fines. Cou long. Profil droit. Crane trop rond. Ligne entre le front et le nez trop en cuvette. Tête légère, en triangle, base du nez pas assez large. Les joues plates et creuses. Les pommettes très hautes. Pitch. Petit menton. Oreilles hautes et droites, en position rapprochée. Oreilles du type "persan" : trop petites, basses, trop de poils à l'intérieur des oreilles- à éviter. Les yeux : trop petits, trop en amande, trop ronds et globuleux du type "persan". La queue courte et sans fourrure épaisse. La robe sans sous-poils. Trop rêche ou trop soyeuse.

 

DISQUALIFICATIONS : insuffisance du type décrit par ce standard. Manifestation évidente du type "persan".

 

LE MARIAGE AVEC D'AUTRES RACES EST INTERDIT;

 

LA NOTATION DU SIBERIEN

 

Tête (forme + positionnement des oreilles inclus): 25 points;

Yeux (couleur + forme): 10 points

Type (corps + pattes): 30 points

Queue : 10 points

Robe (texture + couleur): 20 points

Conditions : 5 points

 

TOTAL : 100 points

 

PS : ce standard du sibérien a été élaboré et approuvé le 16.07.2005 par la conférence de l'Ordre Internationnal des Félinologues- Experts.

source: site de Larisse Rodikova, chatterie De RosKosh.

 

 

SA COMPAGNIE

Malgré ses origines rustiques, le Sibérien est un chat qui s’est très bien adapté aux contraintes de la vie moderne, y compris celle de vivre en appartement, à partir du moment où il bénéficie de l’attention de son maître. Il est plutôt calme, comme la plupart des chats de grand gabarit. Sa fourrure épaisse demande un entretien régulier mais néanmoins modéré, sinon en période de mue ou un brossage plus fréquent est nécessaire.

 

source site du loof